Il y a treize ans, Cannie Shapiro était l’héroïne involontaire de l’article « Vivre avec une grosse » écrit par son fiancé de l’époque dont elle était enceinte. Aujourd’hui, son mari Peter veut un enfant alors qu’elle a subi une hystérectomie, sa fille Joy est une adolescente en pleine crise et sa carrière tranquille d’auteure à pseudo part à vau-l’eau.   502 pages.